Les tisanes en hiver réconfortantes et réchauffantes

07 décembre 2020
separator

Quel bonheur après un repas de terminer sur la note chaude et réconfortante de la tisane ! En période hivernale, la tisane est une excellente boisson pour lutter contre le refroidissement de l’organisme et pour hydrater le corps asséché par le chauffage.

 

Mais la tisane n’est pas qu’un simple breuvage, elle peut être aussi un moyen idéal d’automédication. Grâce à l’eau et la chaleur de l’infusion, les plantes de la tisane libèrent non seulement des molécules hydrosolubles, mais aussi une large palette de principes actifs, notamment des huiles essentielles quand il s’agit de plantes aromatiques.

Contre les rhumes ou les états grippaux, les tisanes préventives ou curatives sont nombreuses :  tisane de thym, de romarin, d’eucalyptus, de menthe poivrée, de sureau, de reine-des-prés d’hysope, de lierre terrestre, d’origan, de mauve… Vous pouvez également ajouter des épices qui réchauffent et stimulent comme la cannelle et le gingembre.

 

Les tisanes sont également des outils thérapeutiques très efficaces. Mélanger environ cinq plantes différentes dans une tisane est intéressant d’un point de vue thérapeutique. Leurs propriétés se complètent et on potentialise les effets qu’elles ont en commun. Par exemple, on peut mélanger les feuilles de ronce, fleurs de mauve, erysimum (plante entière), feuilles et fleurs de guimauve et aigremoine entière, et ainsi créer une véritable synergie ! Cela vous soulagera les enrouements, les maux de gorges et les laryngites.

 

  • Mes conseils pour faire sa propre tisane

Si l’on ne consomme pas les plantes cueillies fraîches, il est important de les faire sécher pour empêcher leur fermentation et l’oxydation des principes actifs.

 

Pour cela, disposez-les en couche mince sur une toile ou un plateau, à l’ombre, sous un abri aéré, et les retourner régulièrement (surtout s’il s’agit de fleurs). Idéalement, la température doit être supérieure à 20 °C.

La durée de séchage est généralement comprise entre deux et quatre semaines. Les plantes séchées doivent être friables au contact. Si le climat est pluvieux, vous pouvez utiliser un four à chaleur tournante, à température très douce (inférieure à 60 °C), pendant environ une heure. Les plantes sèches doivent être placées dans des sacs en papier ou en kraft. Évitez les bocaux car cela peut provoquer une condensation ainsi que l’apparition de moisissures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *