Pourquoi je consomme régulièrement de la propolis ?

07 avril 2021
separator

  • Un remède ancestral polyvalent

 

La propolis de peuplier (couramment appelée « propolis brune ») est un remède naturel très connu et employé pour le traitement des maux de gorge, des maladies respiratoires ou des faiblesses immunitaires notamment.

Ce produit de la ruche est fabriqué par les abeilles qui, après avoir récolté les résines des sucs résineux, bourgeons et exsudats des plantes, les mélangent avec des enzymes, de la cire d’abeille et du pollen, pour obtenir un produit résineux compact et malléable.

 

  • L’efficacité de la propolis découle en grande partie de son pouvoir anti-inflammatoire !

 

L’homme a vite pris conscience des vertus de ce trésor de la nature qui contient notamment de nombreux flavonoïdes (galangine, lutéoline, rhamnétine, etc.). Ses nombreuses propriétés pharmacologiques sont aujourd’hui connues : immunomodulatrices (= stimule ou freine le système immunitaire), antioxydantes, antibactériennes, antiviralesantifongiques, cicatrisantes, analgésiques, antiulcéreuses

La propolis est un vrai remède et m’accompagne depuis des années ! Dès que je suis un peu fatiguée ou que les maladies de refroidissements ressurgissent, je reprends mes 30 gouttes de propolis par jour très régulièrement.

 

  • Des vertus anti-inflammatoires sous-estimées 

 

De nouveaux travaux de recherche in vitro ont montré que la propolis faisait considérablement baisser certains marqueurs de l’inflammation, au point d’être aussi efficace qu’un anti-inflammatoire allopathique de référence, le Flurbiprofène. Selon les données de cette étude et selon mes propres expériences, la propolis a un excellent pouvoir anti-inflammatoire !

Elle joue un rôle crucial pour soulager les infections des voies respiratoires comme la laryngite, l’amygdalite et la trachéite. Cette étude vient également confirmer le pouvoir antiviral de la propolis brune – sur la grippe notamment – et son effet antibactérien, mais en particulier sur des souches de staphylocoques dorés, pneumocoques, et streptocoques !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *