Connaissez-vous l’éco-anxiété, ce mal qui touche de plus en plus de gens et surtout les jeunes ?

29 octobre 2021
separator

Je ne sais pas vous mais je lis de plus en plus d’articles utilisant le terme « éco-anxiété ». Ce nouveau concept semble prendre de l’ampleur dans le débat public et parle à de plus en plus de personnes, aussi bien en France qu’ailleurs.

C’est d’ailleurs pour cela que je tenais à vous partager les résultats d’une vaste étude sur l’angoisse climatique chez les jeunes menée par des chercheurs britanniques, finlandais et américains et financée par l’ONG Avaaz.

 

Les résultats sont sans appel ! Le pessimisme domine largement le ressenti des jeunes : 83% des jeunes considèrent que la protection de la planète est un échec, 75% jugent l’avenir « effrayant » et la moitié d’entre eux n’ont tout simplement plus foi en l’humanité…

 

Face à la crise climatique qui s’amplifie et les échecs répétés des gouvernements, cette étude montre bien que la désillusion est grande chez les adolescents et les jeunes adultes. La planète brûle… et pourtant la situation ne bouge pas et le pire semble à venir… Voilà l’état ressenti par la grande majorité des jeunes générations, à qui l’avenir tend pourtant les bras

Et cette désillusion se symbolise aujourd’hui par le concept d’éco-anxiété.

 

  • Alors l’éco-anxiété, c’est quoi exactement ?

 

L’éco-anxiété est la préoccupation, la tristesse voire même la colère que l’on peut ressentir face à la réalité de la crise climatique. Les gens se sentent trahis par leurs gouvernements de ne pas réussir à résoudre cette crise.

 

Les personnes touchées par ce phénomène ont une angoisse importante et un sentiment d’impuissance face au changement climatique qui s’accélère.

 

  • Que faire face à cela ?

 

Ce sont des émotions désagréables et difficiles mais il faut bien se dire qu’elles sont tout à fait saines et normales face à tout ce qu’il se passe dans notre monde et notre société.

Cette anxiété naît souvent d’un amour profond et sincère pour notre planète. La réalité de la crise et l’échec politique sont les problèmes. Pas nos émotions.

 

Il ne s’agit donc pas de “soigner” ou de “faire disparaître” l’anxiété, mais d’apprendre à vivre avec. Pour chacun de nous, il s’agit de reconnaître ces émotions et de leur faire une place.

 

  • Des conseils et astuces

 

Voilà quelques conseils de la Climate Psychology Alliance qui peuvent vous aider :

 

-Souvenez-vous que vous n’êtes pas seul. Souffrir d’éco-anxiété est une réaction naturelle et en parler peut aider.

 

-Faites de votre mieux pour prendre soin de vous, que ce soit mentalement et physiquement.

 

-Passez plus de temps dans la nature et profitez de sa beauté. Cela pourra vous donner toujours plus de courage dans le combat pour la planète.

 

-Libérez votre créativité, votre inspiration et votre empathie pour les autres et pour vous-mêmes pour faire face à cette crise. Il y a toujours du bon qui peut ressortir des expériences et sentiments négatifs.

 

 

Nous vivons une époque unique et l’espoir est plus que jamais permis. Nous sommes sans doute la dernière génération à pouvoir sauver notre planète et on y arrivera ! J’y crois en tout cas ! Les choses vont désormais plus vite et s’accélèrent, il faut mettre les moyens pour faire face à cette crise. Et c’est ensemble qu’on y arrivera !