Mon secret pour esquiver la bronchite

22 février 2018
separator

Le secret des personnes qui n’ont jamais de bronchite

Au fin fond de vos poumons se trouvent des « alvéoles pulmonaires ». C’est là qu’arrive l’air que vous respirez après être passé par votre nez, votre gorge, vos bronches et vos bronchioles. Ces alvéoles sont très précieuses et très nombreuses. Mais elles sont petites, fragiles, et leur seule protection contre les bactéries est une fine couche de mucus qui les recouvre.

Le stress met vos alvéoles en danger

Le mucus est une substance humide, visqueuse, translucide, qui protège vos alvéoles. En cas de stress par exemple vos bronches se dilatent, l’air arrive en masse dans vos alvéoles, qui se dessèchent comme un gazon verdoyant sous le vent chaud du désert.

Si vous faites partie des personnes stressées, vous avez donc une plus grande tendance aux infections pulmonaires en hiver (bronchites, toux).

Mais, heureusement, il existe des substances végétales, issues de plantes protectrices qui renforcent le mucus. Ces substances vont naturellement se loger dans nos alvéoles et améliorer les qualités protectrices du mucus.

L’ail en est un parfait exemple. C’est un puissant agent antibactérien et antifongique, il tue les champignons sources de maladies. (L’allicine qu’il contient est même étudiée en hôpital pour lutter contre le terrible staphylocoque doré résistant aux antibiotiques). C’est un antibiotique naturel qui contribue et améliore donc votre résistance aux bronchites. Et pas seulement, il renforce vos défenses immunitaires en général.

Mangez une petite gousse d’ail tous les jours, épluchée à la main (ainsi elle préserve tous ses nutriments)…mais laissez la exposée à l’air libre pendant 10 minutes pour libérer l’allicine. Avalez la comme une petite vitamine sans la macher, vous n’aurez donc pas de problème d’odeurs…C’est mieux!

Avaler 1 gousse d’ail /jour est particulièrement indiqué pour les personnes qui ont du mauvais cholestérol et sont sujets aux problèmes cardiovasculaires.

Le thym, la plante méditerranéenne à grand succès

Cette plante joue un rôle important au niveau de la protection des alvéoles. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si l’ail et le thym font partie de tant de mets de l’alimentation méditerranéenne, connue pour être protectrice contre les maladies cardiaques et le cancer.

Les constituants du thym (Thymus vulgaris) forment une huile essentielle qui a de grandes affinités pour la sphère pulmonaire. Après ingestion, ces huiles passent dans le sang et se retrouvent, comme l’ail dans les alvéoles pulmonaires. Les huiles essentielles du thym agissent comme antibactérien et désinfectant.

Posologie en cas de rhume, toux, bronchite

Faites bouillir dans une casserole (a couvert) 1 litre d’eau, ajoutez un bouquet de thym puis laisser bouillir 5 min, arrêtez le feu et laissez infuser 3 min. Buvez à longueur de journée cette infusion en ajoutant une bonne rasade de citron pressé ! Rajoutez si vous le désirez un peu de miel, qui fournira un effet désinfectant supplémentaire, et buvez bien chaud.

Mon secret pour prévenir les infections hivernales…

L’ail, l’infusion de thym et le gingembre consommés au moins 3 fois / semaine pendant les mois d’hiver, vous protègeront même si vous êtes très stressé et surmené. Si vous êtes vraiment grippé, ajoutez une racine de gingembre (de 2 cm, lavée et coupée en lamelles) et faites bouillir avec thym.

Si vous sentez poindre la maladie, ne perdez pas de temps et dopez votre système immunitaire. La seule façon de vous guérir rapidement et effacement est de boostez votre système immunitaire. Tous ces conseils vous les trouverez déjà dans mon article :

rubrique « life-coaching »

Mon secret pour ne pas attraper la grippe, (cherchez l’article rapidement avec la loupe en haut à droite)