Mon petit secret : comment augmenter son capital vital ?

25 mars 2021
separator

Il n’y a qu’en Europe occidentale que les termes d’ « énergie vitale » ou de « vitalisme » ont été complètement oubliés et ne font plus partie de notre culture.

On peut d’ailleurs mentionner les différentes appellations de l’énergie vitale à travers le monde : le Prâna en Inde, le Qi ou Ki au Japon et en Chine, ou le Ruh en médecine Hébraïque, la Mana en Polynésie, le Chu’lel chez les Mayas ou encore le Pneuma en médecine Grecque. On pourra ainsi remarquer l’universalité du concept du vitalisme dans le temps et dans l’espace.

 

  • Qu’est-ce que l’énergie vitale ?

 

L’énergie vitale est la force vitale qui contrôle toutes les fonctions de l’organisme. Elle effectue des milliards de fonctions en même temps sans que nous en ayons conscience. Nous ne pouvons pas arrêter consciemment ces processus vitaux essentiels comme les battements de notre cœur, par exemple.  L’auto-guérison, une capacité naturelle du corps humain, dépend de la qualité de cette énergie. 

L’énergie vitale permet donc d’entretenir le corps en parfait état de santé. Dans cet état de santé, nous ressentons le bien-être et la joie de vivre. On peut retrouver facilement des exemples de manifestation de notre force vitale et de notre vitalisme lorsque l’homéostasie (= la régulation des fonctions vitales) s’opère. Ce n’est pas un phénomène purement médical, mais un événement quotidien, et on peut l’observer jour après jour dans notre organisme.

Chacun de nous dispose d’un potentiel d’énergie vitale individuelle, variable selon ses acquis depuis la naissance. Elle augmente ou diminue en fonction de notre mode de vie sur le plan physique et émotionnel. Le manque d’énergie vitale entraîne des défaillances dans le fonctionnement du corps.

 

  • Alors comment augmenter son capital vital ?

 

Il va de soi que seule une vie saine permet de garder ou augmenter son potentiel d’énergie vitale. Cette augmentation du capital vital est le sujet de mes recherches depuis des années, puisqu’il y a différentes méthodes pour y parvenir :

 

  • Le sommeil, la relaxation et la méditation rechargent nos batteries.
  • Le soleil nous nourrit.
  • Une alimentation vivante donc majoritairement crue et pleine d’énergie vitale non détruite, est primordiale pour maintenir notre énergie à un bon niveau.
  • Pour ne pas se laisser dépouiller de notre vitalité, il va falloir fuir autant que possible les sources de pollutions électromagnétiques (antenne-relais, wifi, téléphone mobile continuellement en fonctionnement près du corps, etc.).
  • Le plexus solaire est le principal point de jaillissement de l’énergie vitale. Ce centre d’énergie constitue l’axe de rencontre de l’esprit universel avec le physique.

 

Le but principal de la guérison holistique est de maintenir et d’augmenter le plus possible notre énergie vitale, malgré tous les problèmes qui nous entourent : alimentaires, environnementaux, toxiques, psychiques, physiques, spirituels etc.

Parmi elles, comme exemples, on pourrait citer :

  • le maintien de la température corporelle à 37°C
  • la fièvre ;
  • les catarrhes
  • les éruptions cutanées
  • la sudation
  • les vomissements
  • les phénomènes d’inflammation (aiguës ou chroniques)
  • la cicatrisation
  • la réossification
  • l’évanouissement (pour échapper à l’insupportable) et beaucoup d’autres.

 

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus et être assisté dans votre évolution que cela soit professionnelle ou dans votre vie personnelle merci de me constater via le formulaire ci-dessous :