Vous avez du mal à vous débarrasser de la graisse localisée sur le ventre ? Conseils indispensables

07 octobre 2019
separator

Pourquoi la graisse se localise souvent sur le ventre

Souvent on me pose la question mais pourquoi même en faisant un régime j’ai autant de mal de me débarrasser des kilos superflusautour de mon ventre ?

La plupart de personnes ne consomment pas forcement une alimentation en grande quantité. Mais le problème est qu’il se nourrissent d’aliments qui contiennent trop d’additifs. CE SONT LES PRODUITS CHIMIQUES QUI forcent notre corps à retenir la graisse et souvent elle se localise sur le ventre !

Les produits chimiques sont très nocifs pour notre organisme, il sont aussi connus comme étant des xénoestrogènes. Les xénoestrogènes sont des substances chimiques qui ont un effet ostrogénique dans votre corps.

Explications :

Il s’agit des produits que nous retrouvons dans notre alimentation et notre environnement comme les conservateurs, les additifs, les pesticides, les herbicides, les produits pétrochimiques polluant l’air et l’eau, les additifs, colorants, nettoyants ménagers, plastiques, cosmétiques, etc.

Une exposition excessive a ces produits toxiques peut non seulement provoquer des perturbations d’équilibre hormonal importantes, mais ils réagissent aussi fortement sur nos hormones et de ce fait nous stockons des graisses importantes au niveau de l’abdomen. Sans oublier que cela s’accompagne en général aussi d’une importante rétention d’eau.

Si vous voulez vous débarrasser de cette graisse, il est indispensable de privilégier au maximum les produits naturels et d’agricultures biologiques, c’est à dire en évitant le plus possible les produits chimiques que l’alimentation générale peut contenir. Vous serez surpris du résultat… !

(Cela implique aussi une diminution drastique des produits laitiers et des produits à base de gluten, pour la plupart industriels).

Les aliments les plus efficaces pour éliminer les graisses stockées. Consommez régulièrement des légumes crucifères comme  :

Le brocoli, le chou-fleur, le chou de Bruxelles, le chou frisé, le pok choy, le chou blanc, le chou rouge. Ils contiennent des phytonutriments très spécifiques et uniques tels que l’indole-3-carbinol qui aident à lutter contre les composés oestrogéniques.

Commencez avec des jus de légumes crus dès le matin avec du chou rouge ! Ha… vous n’aimez pas ? J’ai une astuce pour vous les faire apprécier !
Peu importe les légumes que vous allez mettre dans votre extracteur (il est important de les varier), ajoutez-y toujours un fruit (en hiver pomme, poire, banane et en été les pêches, les fruits rouges, etc. ), + un peu de jus de citron. Et hop, le tour est joué.

Vous n’allez plus sentir le chou rouge ou le persil que vous avez ajouté. Essayez vous verrez, ainsi dès le matin vous aurez déjà consommé une bonne portion d’antioxydants. Pour une parfaite absorption des antioxydants, additionner toujours dans votre jus (ainsi que salades, légumes, etc.) un corps gras. Le mieux ajoutez des omégas 3 qui sont indispensables à notre organisme et de plus antiinflammatoires. Vous avez le choix : l’huile de noix de cerneaux, l’huile de chanvre, etc. Attention après ouverture ces huiles doivent être conservées au frais !

Non négligeable : en éliminant cette alimentation nocive de votre quotidien, vous remarquerez aussi un vrai regain d’énergie! (Moins d’allergies, moins de maladies de refroidissements, moins d’inflammations chroniques, meilleurs sommeil, etc.)

De plus nous avons de la chance…une panoplie incroyable d’aliments naturels est succulents nous est offerts par la nature !

Les aliments autorisés à consommer pour retrouver votre équilibre sont :

  • Tous les légumes et fruits (faites vos achats au moins une fois par semaine).
  • Les légumes fermentés
  • Les graines germées
  • Les poissons gras, sardines, anchois, maquereaux, harengs,
  • Saumon sauvage
  • Les viandes blanches biologiques, volailles
  • Les yaourts de brebis et de chèvre bio sans sucre, (à consommer avec modération), ajoutez des fruits frais
  • Yaourt de soja sans sucre ajouté (ajoutez fruits frais)
  • Les oléagineux (toutes les noix)
  • Les aromates frais (on en consomme trop peu)
  • Les épices
  • Les protéines végétales, comme les lentilles, haricots, pois chiches,
  • Les huiles végétales : olive, noix, chanvre, krill, germe de blé,

Les huiles végétales naturelles, 1 er pression à froid, doivent être conservées au froid après ouverture pour éviter l’oxydation, sauf l’huile d’olive. N’achetez pas vos huiles au supermarché, elles sont d’une qualité médiocre et pour la plupart toxiques !

Les épices sont très gouteuses et procurent un plaisir intense, intégrez-les à vos préparations pour éviter une consommation de sel trop importante ! De nos jours, les aliments sont de moins en moins gouteux, à cause de l’emploi massif de pesticides, de colorants et de conservateurs…nous avons tendance à ajouter du sel et sucre un peu partout.

Pour la cuisson, privilégiez le beurre clarifié et l’huile de coco bio. 

Pour le pain, achetez-le sans gluten, tranchez-le et mettez-le au congélateur. Ainsi vous l’avez à portée de main et vous ne serez pas de tenté. d’acheter une baguette indigeste. (Commandez- le en boutique biologique)

À savoir : le pain sans gluten a besoin d’être légèrement toasté, ce qui le rend bien plus agréable à la dégustation ! (Il doit être juste coloré, et non pas de couleur foncée… pour éviter le développement des agents cancérigènes)

Je vous propose une panoplie de recettes sur mon site, des recettes délicieuses pour cuisiner avec facilité et rapidement ! Ainsi que toutes les idées d’assaisonnements possibles pour réaliser des repas rapides et gouteux. Vous trouverez aussi des desserts sans gluten délicieux.

Régalez-vous !