Petit Pois

07 septembre 2017
separator

Le petit pois

Une portion de pois verts peut contenir près de deux fois plus de protéines qu’une portion de pois mange-tout, dont les graines sont minuscules. Même si le pois vert est consommé comme un légume, la graine  est une légumineuse, qui constitue une source de protéine importante. Il est vrai que les protéines du pois vert sont moins complètes que les protéines animales. Par contre, la cuisson peut améliorer leur digestibilité et par le fait même la valeur nutritive du pois. Il est important pour les végétariens de consommer dans la même journée une variété d’aliments riches en protéines pouvant former un tout complet (légumineuses, noix, céréales complètes, algues, miso et éventuellement du chèvre, ou des œufs.)

Le petit pois cru est une bonne source de Vitamine C. (A condition que vous les cuisez délicatement à la vapeur.) Dans la recette sur le site (petits pois crus, moutarde forte) elles sont présentées en salade, ce qui préserve leurs nutriments.

La vitamine C joue un rôle très important dans notre organisme qui va bien au-delà de ses propriétés antioxydantes. Elle contribue à la santé des os, des cartilages, des dents et des gencives. De plus, elle protège contre les infections, favorise l’absorption du fer contenu dans les végétaux et accélère la cicatrisation.

Le petit pois cru est aussi une excellente source de Vitamine K.

La vitamine K est nécessaire pour la fabrication de protéines qui collabore à la coagulation du sang. Elle joue aussi un rôle dans la formation des os. En plus de se trouver dans l’alimentation, la vitamine K est fabriquée par les bactéries de l’intestin, d’où la rareté des carences en cette vitamine.