Dépression et les plantes, semer la bonne graine

29 septembre 2021
separator

Entre la situation sanitaire et l’année que nous vivons, il n’y a jamais eu autant de personnes qui ont traversé des phases de dépression… Il est intéressant de savoir que la dépression, lorsqu’elle n’est pas explicable par les évènements de la vie (deuils, ruptures, stress intense etc.), peut résulter d’une quantité insuffisante d’un ou plusieurs neurotransmetteurs, comme la noradrénaline, la sérotonine ou la dopamine.

 

Les médecins ont pour mauvaise habitude de prescrire des antidépresseurs classiques. Mais aujourd’hui, des études ont démontré que les plantes avaient les mêmes effets que ces médicaments, sans la toxicité de ces derniers !

 

 

  • Quel est le lien entre les neurotransmetteurs et la dépression ?

 

La noradrénaline, la sérotonine et la dopamine sont synthétisées à partir de deux acides aminés : la tyrosine et le tryptophane. On a constaté plusieurs liens entre ces neurotransmetteurs et la dépression :

 

Une dégradation de la transmission noradrénergique peut provoquer l’apparition de symptômes dépressifs : problèmes de concentration, fatigue, apathie…

 

La sérotonine est un des principaux neuromédiateurs du système nerveux. C’est grâce aux neuromédiateurs que les cellules nerveuses communiquent entre elles. Une altération de la transmission sérotoninergique entraîne de l’anxiété, des troubles du sommeil, des compulsions, des troubles alimentaires ou de l’humeur.

 

-La dopamine joue un rôle important dans le système de motivation et de récompense. Une carence en dopamine peut se traduire par une perte d’envie, mais aussi par des troubles de l’attention ou des impatiences dans les jambes.

 

  • Mon conseil : la Griffonia simplicifolia

 

Il est possible d’atténuer les symptômes de la dépression en augmentant les transmissions des neurotransmetteurs et leur biodisponibilité. Je vous conseille vivement la prise de Griffonia simplicifolia.

 

Il s’agit d’un acide aminé qui augmente la production de sérotonine dans le cerveau. Les racines de Griffonia simplicifolia ressemblent à une liane sur laquelle de jolies gousses contiennent les graines. Depuis des générations, les Africains mâchent ces petites tiges. La Griffonia simplicifolia contient en plus une forte teneur en antioxydants, vitamines et sels minéraux.

 

  • Autres plantes qui ont les mêmes effets que les antidépresseurs classiques

 

La plante mucuna pruriens concentre dans sa graine une grande quantité de L-Dopa, substance intermédiaire entre la tyrosine et la dopamine. Elle est très utile chez les patients présentant des ralentissements psychomoteurs.

La rhodiole, plante adaptogène, est efficace contre la dépression légère. Elle potentialise l’attention et la mémoire, régule les émotions, augmente la résistance au stress et diminue la fatigue.

 

-Les effets du safran sont équivalents à ceux des antidépresseurs conventionnels (fluoxétine, imipramine, diazépam) d’après plusieurs études cliniques.

 

-Le millepertuis est indiqué en cas de dépression légère. Il soigne l’anxiété et l’insomnie et normalise la concentration des neurotransmetteurs (surtout la sérotonine).

 

Si vous souhaitez être assister et savoir quels produits et ou se procurer, merci de remplir le formulaire ci-dessous :