Est-il possible d’inverser son diabète de type 2 ?

02 décembre 2021
separator

Le diabète de type 2 est une maladie causée par une résistance à l’insuline (= l’hormone chargée de réguler le taux de sucre sanguin), qui entraîne un taux de sucre sanguin chroniquement trop élevé et épuise petit à petit le pancréas.

Pendant longtemps, on a cru le diabète de type 2 incurable. Mais la recherche a avancé et désormais, grâce à des interventions diététiques, il est possible, dans de nombreux cas, d’inverser la maladie, surtout lorsqu’il est apparu récemment. Dans environ 50% des cas, une intervention diététique peut mettre le diabète de type 2 en rémission.

 

Je vous donne deux manières pour y parvenir et de manière durable. 

 

 

  • Rémission du diabète avec un régime hypocalorique

 

En 2011, l’équipe de l’université de Newcastle a montré qu’un régime hypocalorique de 8 semaines permettait, outre la perte de poids, de normaliser la glycémie à jeun de patients diabétiques en 7 jours seulementEn pratique, plus votre diagnostic de diabète est récent (inférieur à 2 ans, voire 5 ans) et plus le protocole de Newcastle a de chances d’inverser votre diabète.

 

Pour coller au plus près au protocole de Newcastle, il faut manger un maximum de 700 kcal/jour en s’assurant de boire au moins deux litres d’eau et d’inclure 200 g de légumes (non féculents) dans l’alimentation afin de préserver l’apport en fibres et en liquide. Et ce, pendant au moins 8 semaines.

 

Une telle diète est difficile à équilibrer. C’est pourquoi, il est plus facile d’avoir recours à des substituts de repas à 200 kcal chacun, pour un total de 600 kcal/ jour, ainsi que 200 g de salade ou de légumes non féculents. Il est important de s’abstenir de consommer des boissons riches en calories (boissons sucrées, boissons énergisantes, alcool…).

Pour briser la monotonie, je vous conseille de boire des boissons gazeuses avec du jus de citron fraîchement pressé ainsi que des tisanes très goûteuses, du thé ou du café (sans sucre) ou, tout simplement, de l’eau minérale plate ou gazeuse.

 

Bien que ces régimes soient draconiens, ils ne semblent pas entraîner d’effets négatifs à long terme sur l’organisme. Il est cependant toujours préférable de commencer une telle diète sous supervision médicale. Après le régime, il faudra bien sûr adopter une alimentation équilibrée, sans aliment ultra transformé, plutôt basée sur les végétaux, comme le régime méditerranéen par exemple. Et évidemment ne pas reprendre le poids perdu !

 

  • Contrôle ou inversion du diabète avec un régime low carb

 

Si le protocole de Newcastle semble efficace, il reste difficile à atteindre sans une volonté de fer, et ne peut constituer qu’une solution individuelle, pas à l’échelle d’une population. Heureusement une alternative se dessine : diminuer les glucides.

 

En effet, de tous les macronutriments, ce sont les glucides qui ont le plus d’effet sur les taux de glucose et d’insuline, c’est pourquoi leurs effets sur le métabolisme ont été très étudiés.

En pratique, si le régime low carb possède moins de preuves scientifiques de son efficacité contre le diabète que le protocole de Newcastle, il a l’avantage d’être plus accessible au plus grand nombre. 

 

Un régime low carb est basé comme son nom l’indique sur la limitation des glucides, surtout des sucres et ceux sources d’amidon. La quantité de glucides journalière varie entre 15 g pour le régime le plus strict et 130 g pour le plus permissif. Pour arriver à ces quantités limitées, il faut éliminer (ou du moins considérablement réduire) certains aliments courants comme le pain, les pâtes, le riz, les pommes de terre… et les remplacer par de la viande, du poisson, des légumes peu glucidiques (les légumes verts ne posent aucun problème par exemple), des noix, des graisses (bien choisies). Seuls quelques fruits choisis parmi les moins sucrés sont autorisés (les fruits rouges essentiellement).

 

Il vous faut être suivi par un professionnel de santé pour entreprendre un tel régime, ne serait-ce que si vous souhaitez réduire les doses de médicaments. Mais vous pouvez entreprendre un régime low carb sans réduire la consommation de vos médicaments.

 

 

Je ne me permettrai pas de dire que vous pouvez guérir le diabète en changeant votre alimentation mais ce que je peux vous assurer c’est que les personnes qui ont essayé s’en sortent plus que bien ! Alors pourquoi ne pas essayer ? Je vous le conseille vivement !