La cryothérapie, vous connaissez? Pour qui, quand et à quelle fréquence ?

14 juillet 2019
separator

Exposer votre corps à un froid intense, ça vous tente ?

Les Autrichiens (comme les Finlandais d’ailleurs) se roulent dans la neige ou se baignent dans l’eau glacée après le sauna pour se maintenir en forme. Mais ce sont les Japonais qui ont découvert la cryothérapie du corps entier à la fin des années 70.

La cryothérapie a été d’abord plébiscitée par les sportifs de haut niveau. Mais aujourd’hui et c’est tant mieux, la thérapie par le froid ou cryothérapie s’adresse de plus en plus au grand public.

Est-ce efficace pour récupérer après une séance de sport ? Aide-t-elle à réduire les risques de blessure ou à améliorer ses performances ? Pour l’avoir testé moi-même, les avantages sont certains et pas seulement pour les sportifs de haut niveau !

Explications :

Le but est de diminuer la température cutanée et entrainer des modifications physiologiques qui permettent de soulager la douleur en cas de blessure, tendinite, entorse ou lésions musculaires. Mais aussi d’améliorer la circulation sanguine pour réduire les œdèmes, favoriser l’oxygénation des muscles pour accélérer la récupération.

Quand on pratique du sport de manière plus ou moins intensive, les atouts de la cryothérapie sont indéniables. Cette technique fait partie de l’arsenal antifatigue après une activité sportive. Tout comme les massages, les étirements, l’électrostimulation ou les règles de nutrition post-effort. » En pratique, cela aide à mieux récupérer.

Comment ?

Lorsqu’on fait du sport, le corps produit des toxines, l’exposition à un froid intense permet de mieux éliminer les toxines et de mieux oxygéner les muscles. Résultat…moins de courbatures. De plus, cela aide à relancer le retour veineux, à diminuer les œdèmes et les microlésions musculaires, ce qui accélère la récupération physique et réduit les risques de blessure.Idéal donc pour être plus performant à la séance suivante.

En ce qui me concerne, j’ai découvert la cryothérapie pour diminuer mon syndrome de jambes lourdes. Mais depuis je la pratique aussi en hiver. Parce que les biens-faits ne s’arrêtent pas au niveau de la circulation sanguine ! Dès que je me sens un peu fatiguée ou un peu sous l’eau à cause de mes activités nombreuses je me fais une petite séance de 3 minutes.

Il existe plusieurs techniques de cryothérapie. Mais l’exposition du corps entier dans une chambre de cryothérapie est selon moi la plus efficace, puis que le corps entier est immergé dans le froid. Dans tous les cas, même si l’action est plus ou moins ciblée ou plus ou moins forte, le principe reste le même : utiliser un froid intense, pouvant aller de -110°C à -140°C, pour provoquer un choc thermique.

LA CRYOTHÉRAPIE, peut être conseillée  pour raison médicale, sportive ou de bien-être 

Aujourd’hui de plus en plus de particuliers viennent pour des raisons médicales comme les problèmes inflammatoires chroniques très courants à notre époque. Rhumatisme inflammatoire, fibromyalgie, raideurs dues à la sclérose en plaque, tendinites, problèmes de dos et de genoux, etc. (Mais ne l’oublions pas … au sujet des inflammations chroniques que l’alimentation industrielle y est pour beaucoup. Pensez-y si vous si souhaitez les diminuer et vous débarrasser.)

La cryothérapie est conseillée pour :

Des problèmes de stress et pour se détendre en général
°Des problèmes de sommeil (une séance isolée de 3 min ; permets de passer une bonne nuit)
°Récupérer après un marathon ou un match.
°Récupérer suite à un traumatisme ou une opération chirurgicale (en général on conseille 5 à 6 séances).
°Les rhumatismes, une à deux séances par jour pendant 2 semaines.
°Problèmes de circulation veineuse
°La cryothérapie peut soulager des personnes qui ne peuvent pas aller dans le chaud, mais supportent bien le froid.

La cryothérapie est pratiquée sans prescription, mais elle doit être toujours effectuée sous la responsabilité d’un médecin ou d’un kinésithérapeute.

Pour me contacter :