Les maladies du foie

27 juillet 2020
separator

NASH, cirrhose, hépatite, cancers… ce n’est que très récemment que la plupart des Français ont découvert les maladies du foie dites « hépatiques » qui touchent tout ou une partie du foie.

 

Ces maladies sont en forte hausse en France notamment la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) et la stéatose hépatique alcoolique (ALD) qui constituent la majorité des cas de maladies du foie dans le monde :

  • La stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD), connue également sous la maladie de NASH ou la maladie du soda, touche les patients dont le foie est trop gras. La graisse s’accumule dans le foie et entraîne une inflammation du tissu hépatique et des lésions.
  • La stéatose hépatique alcoolique (ALD) est une inflammation des cellules de foie dues à une consommation excessive d’alcool.

 

Si les causes de ces deux types de stéatoses sont différentes, les conséquences sur le foie et la progression de la maladie sont bien souvent les mêmes. Au fil du temps, cette altération du foie peut entraîner une accumulation de dépôts de graisses au niveau des cellules hépatiques (stéatose), mais aussi une inflammation (hépatite) ou des lésions (cirrhose). Non détectée et non soignée, une cirrhose du foie peut évoluer en cancer du foie… c’est pourquoi il est important de bien surveiller votre foie !

 

  • Malbouffe et alcool, les facteurs clés

 

Les causes des maladies du foie sont multiples et peut concerner tout le monde, même si d’après les études il y aurait des prédispositions génétiques. Certaines personnes auraient tendance à stocker plus facilement de la graisse dans leur foie et développeraient plus facilement la maladie du foie gras humain. De même, les personnes obèses, ayant du diabète, du cholestérol ou de l’hypertension artérielle ont plus de risques de développer ce type de maladies et doivent faire très attention.

 

Statistiquement, la maladie touche surtout les hommes de plus de 50 ans, ainsi que les femmes après la ménopause. Avec l’âge, le foie devient plus vulnérable à la toxicité de l’alcool et sa capacité à métaboliser l’alcool diminue.

Mais attention, l’âge ne fait pas tout !

Depuis quelques années, on observe une augmentation de la maladie de NASH chez des patients de plus en plus jeunes qui n’ont pas un régime alimentaire équilibré (soda, beaucoup de glucides…).

 

En effet, notre alimentation joue un rôle crucial ! La consommation de malbouffe, de fast-food, de produits industriels, d’aliments transformés… ainsi que notre tendance à rester en position assise font que l’on absorbe plus de sucres. Ce trop de sucres s’accumule dans le foie qui ne peut plus filtrer convenablement les graisses. Conséquences : les toxines contenues dans le sucre ou l’alcool s’accumulent dans les cellules hépatiques et rendent le foie malade. Des études ont ainsi montré que les maladies du foie sont plus fréquentes chez les personnes qui consomment une alimentation transformées et qui boivent plus d’une canette de soda par jour ou qui fument pus de 10 cigarettes par jour…

 

  • Prévention : que faire ?

 

Ce qui est particulièrement redoutable avec ces maladies, c’est qu’elles sont silencieuses. On ne décèle ni de symptômes ni de souffrances particulières. Souvent les patients apprennent même par hasard qu’ils en sont atteints lors d’une simple prise de sang !

 

Pour réduire le risque de développer ces deux maladies, des modifications de votre mode de vie sont nécessaires voire indispensables : limiter (voire supprimer) l’alcool (sauf le vin rouge), éviter les produits sucrés à index glycémique élevé et riches en mauvaise graisse et pratiquer une activité physique régulière. Privilégiez une alimentation saine, sans pesticides et additifs chimiques. Consommez le moins possible les aliments suivants :

  • produits à base de blé
  • produits à base de maïs
  • les produits laitiers même « light »
  • les sucres
  • les sodas, les boissons sucrées
  • les alcools durs
  • l’alimentation industrielle transformée

 

N’oubliez pas que le foie est l’organe interne le plus volumineux du corps humain avec de nombreuses fonctions : épuration du sang, fabrication de protéines, métabolisme et stockage des nutriments… alors, soyez bien attentif !

 

Si vous avez besoin d’un suivi ou de conseils pour modifier votre alimentation, n’hésitez pas à me contacter en remplissant le formulaire de contact ci-dessous :