Mon régime paléo du troisième millénaire

30 mai 2018
separator

Qui n’a pas entendu parler aujourd’hui du régime paléolithique de Dr. Seignalet ? En 40.000 ans notre code génétique n’aurait presque pas évolué seulement de 0,02%…ce n’est pas grand chose n’est pas ? Mais nos comportements alimentaires d’aujourd’hui ne sont malheureusement plus du tout en phase depuis. Résultat les maladies inflammatoires explosent…cancer, maladie auto-immunes etc.

Nous étions plutôt cueilleur que chasseur et le quotidien de Cro-Magnon était de consommer surtout des fruits des légumes, des plantes, racines, baies et noix. Des gens du Paléolithique ingurgitaient 3 à 10 fois plus de vitamines que nous. En particulier de la vitamine C (en comparaison les apports conseillés aujourd’hui paraissent minables). Le Cro-Magnon absorbait aussi plus de calcium et de potassium, très peu de sel, peu de sucres et il mangeait de la bonne chair : un tiers de son alimentation provenait de la chasse et de la pèche. Une bonne viande, peu grasse. Ils étaient tout de même partiellement carnivores!

Que s’est-il passé alors, aujourd’hui nous consommons énormément de céréales ..ET ainsi que les produits laitiers. Et …les problèmes de santé sont apparus comme les maladies infectieuses, maladie chronique, etc.

En quelques générations seulement nous avons complètement changé les bases alimentaires qui nous ont précédés depuis l’apparition de l’homme sur terre.

Le régime paléo améliore l’état de santé en général, disparition de la fatigue (plus d’énergie), disparition des problèmes de digestion et des reflux d’acidité, dégagement des mucosités, disparition des raideurs matinales et j’en passe.

Mais il prévient surtout pas mal de maladies comme maladies cardiovasculaires, ostéoporose, diabète de type 2, hypertension, hypertriglycéridémie, obésité,  maladies auto-immunes …maladie céliaque, arthrite rhumatoïde et sclérose multiple par exemple.

En clair, il faut vraiment le dire qu’il prévient de façon spectaculaire les cancers, ce qui a été démontré scientifiquement  par de nombreuses études!

Donc que peut-on manger ?

Et bien tout ce qui se trouve dans la nature et ne pas confondre NATURE avec SUPERMARCHÉ ! (80% produits du supermarché font parti des aliments TRANSFORMÉS, extrêmement dangereux pour notre santé.)

Fruits, légumes, salades, oléagineux… etc. poissons (pas d’élevage), viande (les bêtes qui ont seulement mangé d’herbe, des élevages raisonnés et biologiques, mais cela existe…) Vous pouvez très bien congeler la viande et ainsi d’en consommer raisonnablement, mais au moins elle est de qualité.

N’oublions pas que les graisses saturées sont nécessaires aussi, mais cela dépend surtout de la bête et ce qu’elle a vécu ! Notre principal problème aujourd’hui est que ses animaux sont dans un sale état et de plus maltraités. Personnellement dans ce cas-là je préfère ne pas en manger.

Les aliments exclus sont (c’est-à-dire tout ce qui est arrivé à partir du Néolithique )

Les laits d’animaux (mais pas végétaux) de toutes origines et leurs dérivés.

Les céréales mutées.

Les légumineuses. (je consomme tout de même des lentilles, mais faites-les tremper une nuit ou mieux les faire germer avant de les cuire, les graines germées vous pouvez les manger crues)

Les aliments riches en amidon (pomme de terre, manioc, igname…).

Le sucre.

Les produits cuits à température trop élevée.

Les huiles raffinées.

Tous les produits transformés

Sont autorisées en revanche :

Toutes les viandes maigres, les volailles, les poissons et les fruits de mer, ainsi que les œufs .

Tous les fruits et les légumes pauvres en amidon.

Toutes les noix et les graines (graines de tournesol, amandes, etc.).

Et dans une moindre mesure (mais il vous faut 4 cuillères à soupe / jour)

Les huiles pressées à froid. (Personnellement je consomme de l’huile d’onagre (très bon pour notre système hormonal, perilla, olive, lin, courge, sésame ainsi que l’huile de cumin noir. Je me porte à merveille)

Les avocats.

Le thé, le café.

Les fruits séchés,

Les boissons faiblement alcoolisées (Cro-Magnon raffolait de l’éthanol des fruits fermentés)

Il y a quand même 5 céréales autorisées :

Dans le régime paléo strict, aucune céréale n’est admise (hormis le sésame, et encore). Cependant le Dr Seignal et Jacqueline Lagacé sont moins restrictif et acceptent :

le riz, rouge, sauvage (blanc et entier),

le sarrasin,

le quinoa,

le tapioca,

le sésame.

Dr Seignalet tient pour dangereux les protéines de toutes les autres céréales, car nombre d’entre elles ont muté : la structure des protéines de ces céréales a subi de profondes manipulationsau cours de l’histoire (sélection, hybridation, transplantation)

Nos enzymes digestivessont incapables de digérer ces céréalesqui ne font partie de notre régime alimentaire que depuis 10 000 ans. Elles sont souvent cuites à haute température (formation d’acrylamide à partir de l’asparagine libre contenue dans ces céréales).

En 2003, des études scientifiques ont mis en évidence des récepteurs de produits toxiques découlant de la cuisson à haute température des céréales, ce qui confirme les hypothèses du Dr Seignalet.

Seignalet a bien montré que ces céréales pouvaient provoquer des réactions auto-immunes et empirer l’inflammation des patients. Et quand elles sont modifiées, transformées ou même utilisées pour fabriquer des aliments qui vont être cuits, comme le pain ou les pâtes, c’est pire : la cuisson à haute température produit cet acrylamide, substance cancérigène et reprotoxique favorisant l’inflammation chronique.

Attention : Les conseils prodigués dans cet article ne vous dispensent pas de consulter un praticien des médecines alternatives