La pastèque, les vérités…et les avantages !

07 juillet 2019
separator

Le meilleur moment pour moi de déguster une délicieuse tranche de pastèque mûre, rafraichissante, douce et juteuse c’est bien sûr en été. Quand j’ai la chance de passer quelques jours en Grèce, je dirais même que je me nourris presque seulement de ce fruit délicieux ! Mais j’entends souvent des mises en garde sur sa consommation avec un index glycémique élevé, beaucoup de sucre, principalement de l’eau, très peu de nutriments, etc. Heureusement ce n’est pas le cas !

Extrêmement bon pour la réhydratation, la pastèque tire son nom du fait qu’elle contient plus de 90% d’eau. L’eau est pleine d’électrolytes et de potassium (et peut de ce fait diminuer l’acidité au niveau de la digestion) et de plus elle nous aide à rester hydraté. C’est donc un fruit parfait à manger durant de chaudes journées d’été, ou après une dure séance d’entraînement ou nous avons beaucoup transpiré…

De plus ce n’est pas seulement la partie rouge qui est pleine de nutriments ! Alors que la plupart d’entre ne consommons que la chair rouge juteuse de la pastèque, la pastèque entière est comestible et plein de nutriments ! Du centre rouge à l’extrémité de la tige sont une pléthore d’antioxydants impressionnants de flavonoïdes, de lycopènes et de vitamine C, même l’écorce verte est pleine de nutriments. La croûte contient de la chlorophylle ainsi que de la citrulline (un acide aminé précurseur de l’arginine qui pourrait augmenter la performance physique et diminuer la fatigue musculaire.)

Il est préférable de la choisir bien mure, consommez la pastèque le plus rouge possible ! La teneur en lycopène continue d’augmenter pendant le murissement.

Essayez de mettez vos pelures de pastèque dans un extracteur ou mixeur avec du jus de citron fraîchement pressé, un véritable festin sain. Mais attention si vous souhaitez consommer la pastèque dans son ensemble, elle doit être impérativement d’agriculture biologique, pour éviter les pesticides que peut contenir la peau.

Tout en étant très faible en calories, seulement environ 46 calories dans une portion, la pastèque contient une variété impressionnante d’autres nutriments essentiels notamment :

  • La vitamine A
  • La vitamine C
  • La vitamine B6
  • Le potassium
  • Le magnésium

Reste à savoir comment choisir ce fruit succulent pour en profiter un maximum au niveau gustatif !

Parfois cela peut être un pari de trouver la parfaite pastèque, bien rouge et juteuse. Il faut savoir comment il faut la choisir…et il y a un petit astuce pour trouver la meilleure ! Cherchez sur la face inférieure de la pastèque une couleur pâle, jaune beurre. Ceci est l’un des meilleurs indicateurs de la maturité de la pastèque. Vous pouvez aussi soulever la pastèque et choisir celle qui est la plus lourde pour sa taille. Certaines personnes « tapent » sur la pastèque pour vérifier sa maturité et recherchent le meilleur son creux.

En ce qui concerne le sucre, je suis certes très gourmande, mais pas à n’imposte que prix. J’ai totalement supprimé le sucre blanc. Dans mes recettes de pâtisseries j’utilise souvent du sucre de coco (indice glycémique très bas, de la stévia ou du xylitol).

Nous le savons les fruits contiennent du fructose. Mais consommés en l’état ils sont très bénéfiques pour notre santé. En ce qui concerne la pastèque, une fois pour toutes : sachez qu’elle contient une quantité très raisonnable de fructose !

À savoir : Je consomme très régulièrement des jus à base de fruits dans mon extracteur. Mais l’astuce est de mettre 80 % de légumes pour seulement 20% de fruits et éviter ainsi de consommer trop de fructose et un pic de glycémie.

Les graines de pastèque noires sont non seulement comestibles, mais en réalité extrêmement bonnes parce qu’elles contiennent pleines de fer, de zinc, de fibres et de protéines. Les pastèques sans pépins contiennent en générale moins de bons nutriments.

Vrai ? Ou faux ?

Vous vous souvenez… je vous avais déjà parlé du lycopène dans les tomates. La pastèque, un fruit de couleur rouge, est pleine de ce phyto-nutriments puissants ! En fait, la pastèque contient le plus haut niveau de lycopène parmi tous les fruits et légumes rouges.

Le lycopène de la chair rouge de la pastèque est très stable (comme pour les tomates cuites ou séchée) …même après que la pastèque soit coupée et stockée dans le réfrigérateur. Le lycopène est encore plus puissant que son autre allié orange/rouge, le bêtacarotène présent dans les fruits et légumes rouges et oranges.

La pastèque est donc l’une des meilleures sources de lycopènes (avec plus de 6.500 microgrammes dans une tranche), vous disposez donc d’une armada d’antioxydants combattant l’inflammation. Et de plus en général on en consommes bien plus qu’une tranche ! Profitez-en parce que les inflammations chroniques (dû à la « mal bouffe » et au stress)… sont un problème de santé majeur dans la société d’aujourd’hui.

Les avantages au niveau du système cardiovasculaires

Nous le savons maintenant, lycopène est un anti-inflammatoire naturel et antioxydant très puissant, apprécié pour son rôle dans la protection du système cardio-vasculaire, la santé des os et ainsi que pour la prévention du cancer.

En rapport avec le lycopène, les caroténoïdes sont des antioxydants puissants, capables de détruire les radicaux libres qui peuvent nuire au système cardiovasculaire et de se fait contribuer à des maladies chroniques. Le lycopène protège notre système cardio-vasculaire ainsi que le système reproducteur masculin. Au niveau de l’épiderme, il protège et prévient des dommages causés par une exposition excessive du soleil. Encore une raison de consommer les fruits et les légumes de saison !

Outre ses avantages cardiovasculaires, le pouvoir antioxydant du lycopène s’étend aussi aux effets anticancer.