Le romarin et ses avantages extraordinaires pour notre santé

18 janvier 2021
separator

Le romarin fait partie de la même famille que la menthe, l’origan, le thym, la sauge et la lavande. Il est utilisé depuis des années en cuisine ou comme solution médicamenteuse à de nombreux problèmes, surtout ceux concernant le vieillissement.

 

Je vous ai montré dans d’autres articles de ma rubrique PRODUITS comment les herbes et les épices contiennent beaucoup plus d’antioxydants que les fruits ou les légumes… le romarin en est encore le parfait exemple !

 

  • Composition principale

L’odeur riche et savoureuse du romarin nous fait penser à la délicieuse cuisine méditerranéenne. Mais non seulement cette herbe ajoute beaucoup de goût dans nos mets culinaires, mais elle est aussi une grande source de fer, de calcium, de vitamine B6.

 

  • Propriétés antivieillissement

Le romarin pourrait être l’un des aliments clés pour ralentir et même inverser de nombreux aspects du vieillissement !

Cette super herbe aromatique contient des composés qui stimulent la mémoire et la concentration, surtout chez les personnes âgées.

La dégénérescence maculaire, l’une des maladies les plus courantes liées à l’âge, peut être réduite avec l’acide carnosique dans le romarin.

 

  • Ses atouts anti-inflammatoires

L’une des fonctions les plus importantes du romarin est son action anti-inflammatoire. Le Carnosol et le Carnosique sont deux composés puissants antioxydants et anti-inflammatoires qui réduisent l’inflammation, peuvent aider contre la goutte, l’arthrite et les douleurs musculaires de blessures sportives.

Les composés anti-inflammatoires aident également à réduire l’inflammation dans les vaisseaux sanguins et à prévenir les maladies cardiaques.

 

Ses puissants composés anti-inflammatoires soulagent donc la douleur mais désintoxique aussi l’organisme, spécialement le foie. De ce fait, cela rend votre peau plus jeune (si vous avez des problèmes de peau, intéressez-vous à votre foie et faites une cure de detox, vous serez surpris du résultat).

 

  • Ses autres atouts santé

 

-L’arôme délicieux et apaisant du romarin est également lié à la diminution du stress et de l’anxiété.

 

-Le romarin est un analgésique efficace qui peut soulager les maux de tête, surtout les migraines. Nos maux de tête se déclenchent souvent parce que notre foie est très engorgé… une tisane puissante avec du romarin avec du citron et vous verrez, effet garanti ! (N’oubliez pas de boire de l’eau dans la journée pour vous débarrasser de vos toxines).

 

-Le romarin peut être efficace contre les cellules du cancer. Les recherches publiées sur les rapports d’Oncologie révèlent que l’extrait de romarin éthanolique inhibe la croissance cellulaire dans les cellules de leucémie et de cancer du sein. Si vous consommez encore de la viande, je vous conseille de faire mariner les protéines animales avant vos grillades. Selon le journal Food of Science, le romarin inhibe la formation des amines hétérocycliques (SHTC), des composés cancérigènes qui sont créés lorsque la viande est grillée ou poêlée.

 

-Le romarin (tout comme l’origan et la marjolaine) contient des composés qui aident à gérer les niveaux de glycémie du diabète de type 2, aussi bien que certains médicaments prescrits actuellement contre le diabète.

 

-Le romarin a également un effet diurétique sur le corps, ce qui signifie qu’il peut aider les reins à éliminer les toxines, les sels, et même des excès de graisses nocives, tout en aidant à soutenir et à détoxifier le foie. Il faut savoir que le romarin a été utilisé par de nombreuses cultures comme remède naturel pour les maux d’estomac, les nausées, la constipation, la diarrhée et l’indigestion.

 

  • Comment le consommer ?

Frais ou séché, le romarin est excellent dans les marinades, vinaigrettes et sauces. Utilisez-le donc le plus souvent possible comme ingrédient dans vos plats. Il met en valeur les poissons et je l’utilise aussi bien sûr dans ma cuisine végétarienne.

 

J’apprécie également le romarin en infusion. Ajoutez une cuillère à café de romarin à de l’eau bouillante. Laissez infuser pendant 15 minutes et ajoutez un filet de citron avec une touche de miel. Filtrez. Enlevez les morceaux de romarin avant de boire.

 

 

Bien qu’il soit sans danger à faibles doses, soyez conscient que de très fortes doses de romarin peuvent déclencher des vomissements, des spasmes, et une fausse couche. Par conséquent, si vous êtes enceinte, évitez de fortes doses de romarin, sauf si vous l’utilisez juste comme herbe pour assaisonner vos aliments.