L’importance de passer au moins 2 heures par semaine dans la nature

06 septembre 2020
separator

Entre le confinement et notre climat actuel assez anxiogène, vouloir passer du temps à l’intérieur de chez soi pour se détendre est tout à fait naturel. Mais attention il est primordial de ne pas rester constamment enfermé, même après avoir passé une journée au travail.

 

  • Pourquoi est-ce important ?

 

Rester enfermé entre quatre murs 24h/24, au bureau puis à la maison, risque d’augmenter les niveaux d’anxiété et les troubles du sommeil rappellent les spécialistes. Rappelons que la lumière naturelle est essentielle pour réguler notre horloge biologique, responsable entre autres de l’appétit, de l’humeur et du sommeil. La lumière artificielle et l’absence de lumière du soleil perturbent le rythme interne, augmentant de ce fait les problèmes de santé tels que l’obésité, le diabète et la dépression par exemple.

La solution : passez au moins 20 minutes (si vous avez l’habitude d’avoir des journées très chargées) à l’extérieur et si possible le matin. La lumière du jour réveille l’organisme en douceur et nous aide à absorber la vitamine D dont nous avons besoin pour carburer toute la journée.

 

  • Le pouvoir du vert

 

Non seulement la lumière est essentielle a notre bien être, mais les espaces verts contrairement aux plages ou aux déserts, auraient également un pouvoir apaisant. De récentes études ont prouvé que le fait de passer du temps en forêt améliore l’humeur et la santé mentale, réduit la sensation de douleur et diminue les troubles de l’attention chez l’enfant.

Tout comme la méditation, sortir de chez soi pour aller se promener dehors au contact avec la nature aide à nous relaxer et à nous vider la tête ! Et en ce moment je pense que vous êtes bien d’accord avec moi que c’est plus que nécessaire ! On nous impose en plus le port du masque obligatoire, ce qui est juste insupportable pour tout le monde…

 

La méditation et les promenades dans la nature sont particulièrement utiles et bénéfiques dans une société dans laquelle on nous demande d’être efficace, hyper connecté et toujours en alerte sur plusieurs fronts à la fois ! Je ne sais pas vous mentir mais quand l’été approche, je rêve de ces quelques jours de repos pour profiter le plus possible d’une nature luxuriante qui me régénère. Je sais bien que ce n’est pas toujours simple, mais n’oublions pas les bonnes résolutions pour cette rentrée et faisons-nous du bien le plus souvent que nous pouvons !

Une simple petite promenade le matin peut nous donner le bon coup de pouce nécessaire pour garder le moral la journée et pour avoir une santé au top !

 

  • Que disent les études ?

 

Les chercheurs ont constaté que marcher 90 minutes dans une zone entouré de verdure est meilleur pour la santé que de marcher le même temps en ville. L’exercice en milieu naturel améliorerait l’estime de soi et l’humeur, ce qui serait dû aux odeurs et aux couleurs que l’on trouve dans la nature. Sans compter l’exposition à la vitamine D, dont les bienfaits ne sont plus à démontrer.

N’hésitez pas à lire mon autre article qui explique les bienfaits de la vitamine D

Comment synthétiser de la vitamine D sans danger ?

Différentes études suggèrent que le temps passé à l’extérieur, au contact avec un environnement naturel, est bon pour la santé physique et mentale. Ainsi, les personnes qui vivent à proximité de zones urbaines vertes ont moins de risques de maladies cardiovasculaires, d’obésité et de diabète. Le niveau de stress a aussi tendance à diminuer quand on passe du temps dans la nature. La sylvothérapie, ou « bain de forêt », est aussi connue pour son effet déstressant.

 

  • Quelle serait la dose optimale de nature à conseiller ?

 

Les chercheurs ont  constaté que les personnes qui passaient au moins deux heures par semaine dans la nature étaient plus susceptibles de déclarer être en « bonne » santé ou avoir un « haut » niveau de bien-être que les personnes qui ne passaient pas de temps dans la nature.

En-dessous de deux heures par semaine, la dose de nature ne semblait pas suffisante. Les chercheurs suggèrent donc l’importance de préserver des espaces verts à proximité des habitations en ville, pour le bien-être et la santé des habitants.

 

En pratique :

Même si vous vivez en ville, il existe des moyens de tirer profit des bénéfices de la nature en passant seulement deux heures par semaine dans un environnement naturel, comme un parc urbain. Se mettre au vert le week-end est également une bonne idée.

Profitons-en, les journées sont encore belles et le froid n’est pas encore installé !