POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE NE PAS MANQUER DE ZINC ?

02 décembre 2021
separator

À quoi sert le zinc ? Où le trouver ? Comment en prendre ? Je réponds à toutes vos questions dans cette fiche super complète. 

 

  • Qu’est-ce que le zinc (Zn) ?

 

Le zinc est un oligo-élément, présent en très petite quantité dans le corps humain. On le trouve essentiellement dans les muscles (60 à 65%), les os (20%), le foie et la peau. Le zinc doit être apporté quotidiennement à l’organisme car contrairement au fer, le corps ne sait pas le stocker.

Cet oligo-élément est un antioxydant puissant : il intervient dans l’activité d’une enzyme très importante dans la lutte contre le vieillissement et les maladies liées à l’âge, la superoxyde dismutase (SOD).

 

  • Quels sont les bienfaits du zinc ?

 

-Même s’il est présent en faible quantité, le zinc joue un rôle important dans l’organisme et participe à de nombreuses réactions enzymatiques en tant que cofacteur. Il joue notamment un rôle essentiel dans la croissance et dans le métabolisme des protéines.

 

-Il peut aussi stimuler le système immunitaire en augmentant le nombre de lymphocytes T et il intervient également dans les fonctions neurologiques et reproductives.

 

-Le zinc est essentiel dans la synthèse des hormones – notamment la testostérone –, il a un pouvoir antioxydant très important qui lui permet de lutter contre les dégâts liés au stress toxique.

 

-Il agit sur la synthèse de l’insuline et contribue ainsi à réguler le taux de sucre.

 

Le zinc a aussi des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes qui lui permettent de lutter contre les problèmes de peau tels que l’acné.

 

-Le zinc aide à réduire aussi les symptômes de maladies de refroidissements.  Il semblerait, d’après les chercheurs, que le zinc soit capable d’empêcher le virus du rhume de se multiplier et de s’installer dans le nez et la gorge. À l’époque actuelle, il vaut mieux donc ne pas en manquer !

 

  • Quel est l’apport de zinc recommandé ?

 

Les nombreux rôles que joue le zinc dans l’organisme explique qu’une carence peut se manifester par des symptômes très variés (cutanés, neurologiques, immunitaires…). On estime qu’environ un tiers de la population mondiale serait concernée par un déficit en zinc !

Dans la population générale, les apports nutritionnels recommandés en zinc vont de 8 à 11 mg/jour. Ils sont un peu plus élevés chez les femmes enceintes et allaitantes : 11-13 mg/jour.

 

Les apports recommandés en zinc dépendent de plusieurs facteurs tels que l’âge, le sexe, le poids, la taille ainsi que la teneur en phytates de l’alimentation. Les phytates  présents dans les végétaux inhibent en effet l’absorption du zinc. Vous vous souvenez quand je vous préconise de faire tremper vos protéines végétales, c’est justement pour éliminer au maximum les phytates.

 

D’autres facteurs – comme le calcium ou le fer – peuvent également influencer l’absorption du zinc. Le zinc est présent dans de nombreux aliments mais sa concentration et sa biodisponibilité varient considérablement !

 

  • Mes conseils

 

Je me souviens de cette cliente qui un jour vient me voir et qui se plaignait de fringale terrible. Après avoir travaillé avec elle, je me rends compte que la personne est très stable que cela soit dans sa vie privée ou professionnelle. Pas de stress, ni d’angoisse. Puis je la questionne sur son alimentation quotidienne et je me rends compte et redoute un gros manque de zinc. Je lui préconise donc de se supplémenter avec cet oligoélément. En continuant de s’alimenter normalement elle avait perdu 5 kilos en 3 semaines et ses fringales avaient disparu !

C’est bien encore une fois la preuve les complications que nous pouvons déclencher quand nous manquons d’un élément essentiel que notre organisme nous réclame !

 

Je vous conseille donc fortement de vous supplémenter très régulièrement avec le zinc.

Les crustacés, la viande rouge, les légumineuses, les grains entiers sont particulièrement riches en zinc. Cependant, la biodisponibilité de cet oligo-élément est plus élevée dans les aliments d’origine animale, ce qui explique pourquoi les végétariens sont plus à risque de carence en zinc.

En mangeant des aliments riches en zinc comme les huîtres, le porc, la viande rouge, la volaille, les fruits de mer, les céréales complètes, il est possible d’atteindre un statut en zinc optimal. Assurez-vous par contre de la qualité de l’aliment que vous consommez. Évitez les aliments et viande industriels.

 

Parmi les aliments riches en zinc que je préconise particulièrement, vous avez :

Huître Atlantique sauvage crue

-Germe de blé grillé

-Foie de veau sauté

-Shiitaké

-Graines de courge rôties

-Crabe cuit

-Langouste crue

 

Merci de remplir le formulaire ci-dessous si vous souhaitez être conseillé :