Le brocoli

24 novembre 2020
separator

Je sais qu’il y a de nombreuses personnes qui n’aiment pas particulièrement le brocoli. Or, le brocoli est un excellent crucifère. Il est fortement conseillé de consommer 3 à 5 fois des crucifères par semaine puisque cela peut réduire significativement le risque de cancer !

 

Voici quelques raisons bien justifiées sur pourquoi aimer le brocoli et d’excellentes recettes pour régaler avec ce légume !

 

– Le brocoli est une excellente source de vitamines, C, K, B2, B9, A, B5, B6, E et de minéraux essentiels comme le cuivre, le fer, le magnésium, le manganèse, le phosphore et le potassium. Il est ainsi le plus incroyable des légumes pour la santé ! Une petite bombe je dois dire… !

 

– Le brocoli contient aussi dans ses feuilles de nombreuses glucosinolates et une enzyme, la myrosinase. En cas d’attaque par une bactérie, la myrosinase transforme les glucosinolates en substances actives comme le sulforaphane qui ont une puissante activité antibactérienne et qui tue ainsi l’attaquant. Le sulforaphane stimule vos enzymes chargées de neutraliser les agents cancérigènes. Je me suis rendue compte que beaucoup de personnes qui consomment le brocoli jetant les petite feuilles qui entourent ce légume ! Sacrilège ! Vous pouvez les cuisiner comme la bulbe ou l’ajouter dans les soupes de légumes. Ce sera absolument délicieux !

Mais ce n’est pas tout, le brocoli a aussi une action antioxydante comme le curcuma. Pour profiter un maximum de sulforaphane dans l’organisme, on doit bien mâcher le brocoli. Cela active la myrosinase dans votre bouche et provoque l’apparition des substances actives.

 

– Le brocoli contient aussi de la lutéine et la zéaxanthine. Ces antioxydants neutralisent les particules nocives qui s’accumulent dans votre corps à cause de la pollution, du stress, ou d’une mauvaise alimentation. Ils participent à réduire le risque de cancer, et de maladie dégénératives. La lutéine et la zéaxanthine sont reconnues comme efficaces pour protéger la rétine, et la macula de l’œil. Elles réduisent le risque de cataracte et de dégénérescence maculaire !

 

  • Comment consommer les brocolis ?

La variété des climats en Europe fait que le brocoli est disponible tout au long de l’année. Il aime le climat doux. Mais achetez-le en automne ou en hiver, d’origine Française, vous favoriserez ainsi l’économie locale.

 

Les légumes crus ne me conviennent pas toujours. C’est pour cette raison que je les cuisine à la vapeur, gentiment, doucement ou comme pour ma petite soupe verte en la cuisant sans la faire bouillir pour ne pas perdre les précieux nutriments !

 

Malheureusement, plus personne ne mange la tige du brocoli. Pourtant, on nous vend le brocoli avec des tiges de plus en plus longues (Et oui… ainsi le légume pèse plus lourd). Mais profitez de cela, épluchez la tige pour retirer la peau dure, vous pouvez la mettre dans la soupe ou faire une purée. Je m’en sers aussi dans mes currys ou dans un wok avec des champignons et autres légumes. Le tout assaisonné d’une sauce au soja (choisissez le TAMARI, il ne contient pas de blé et a le même goût que la sauce au soja).

 

Si vous trouvez des brocolis avec un feuillage bien vert, vous le savez maintenant surtout ne le jetez pas ! Ses feuilles vertes sont délicieuses dans la soupe et elles contiennent de nombreuses vitamines.

 

N’oubliez pas les cures de brocolis en jus. Mais ne le buvez pas seul, mélangez-le avec de la pomme ou des poires autrement vous allez vous trouver avec un jus un peu amer et râpeux. Ajoutez à vos jus de légumes et de fruits toujours un corps gras comme l’huile de noix ou de chanvre. Ainsi les vitamines et minéraux seront parfaitement absorbés par votre organisme.

 

Quelques recettes à base de brocolis :

https://lesconseilsdebabsie.com/cuisine/soupe-de-beaute-detox-au-brocoli-et-chou/

https://lesconseilsdebabsie.com/cuisine/sautee-de-lentilles-vertes-aux-brocolis-et-cumin/

https://lesconseilsdebabsie.com/cuisine/mes-legumes-vapeurs-une-alimentation-joyeuse/