Les huiles essentielles plus puissantes que les antibiotiques

16 février 2021
separator

L’utilisation abusive d’antibiotiques crée des « supers » bactéries monstrueuses qui peuvent causer des infections incurables, des maladies graves, des amputations…

En effet, les antibiotiques éliminent le microbiome qui existe dans notre corps et qui contribue à protéger et à préserver notre système immunitaire.

 

La surexploitation des antibiotiques dans l’élevage du bœuf, du porc et de la volaille, dans les médicaments pour l’homme, et même le savon et les nettoyants antibactériens pour les mains, a créé une nouvelle génération de bactéries résistantes aux antibiotiques.

Les dernières études montrent de nouvelles souches de bactéries qui seraient totalement résistantes à TOUTES les formes d’antibiotiques actuelles ! C’est vraiment seulement une question de temps avant que ces bactéries deviennent hors de contrôle et soient encore plus mortelles…

 

Mon meilleur conseil est donc d’éviter si possibles les antibiotiques et d’essayer d’abord une approche naturelle.

 

  • Comment les huiles essentielles antibactériennes peuvent vous aider ?

 

Les huiles essentielles offrent une première ligne de défense contre les bactéries résistantes aux antibiotiques et communes, ainsi que les levures et les champignons. Certaines huiles essentielles peuvent être autant efficaces voire plus efficaces pour faire le travail que font les antibiotiques, sans les effets secondaires néfastes.

 

Dans une étude sur l’efficacité des huiles essentielles contre certaines bactéries, dix huiles essentielles différentes ont été testées pour leur activité antibactérienne contre 22 bactéries et champignons. Il a été constaté que la citronnelle, l’eucalyptus, la menthe poivrée et l’orange étaient efficaces contre les 22 bactéries et les champignons.

 

  • Les molécules anti-infectieuses dans les huiles essentielles

 

-Les phénols et aldéhydes aromatiques sont les plus puissants anti-infectieux et surtout antibactériens. Ils sont également de très bons antiviraux, antifongiques et de remarquables antiparasitaires cutanés et intestinaux. Ils sont à privilégier dans des cas spécifiques et aigus d’infections ou encore en remplacement des alcools si ceux-ci n’ont pas suffi.

Attention : les phénols peuvent être dermocaustiques à l’état pur. Ils présentent une toxicité hépatique à dose élevée et prolongée. Il conviendra donc d’utiliser les HE qui en contiennent en connaissance de cause.

 

Les aldéhydes terpéniques sont bactéricides et antifongiques, certains sont antiviraux.

-Les oxydes, en particulier le 1,8 cinéole, sont de bons antiviraux pour le reste des infections. On fera attention concernant leur usage chez l’asthmatique.

 

  • Quels sont les différents modes d’action des huiles essentielles anti-infectieuses ?

 

Du fait de leur très grand nombre de molécules aux propriétés très variées, les huiles essentielles peuvent avoir des actions différentes au niveau cellulaire.

 

Les différents modes d’action sur la sphère anti-infectieuse :

 

-Contre les bactéries: en désorganisant les membranes bactériennes, les huiles essentielles engendrent de nombreuses conséquences dont une augmentation de la perméabilité membranaire, une perte de contenu cellulaire, une coagulation du contenu cytoplasmique, et pour finir une lyse cellulaire (= la mort de la bactérie).

-Activité bactériostatique : les huiles essentielles inhibent la croissance ou l’activité des bactéries pathogènes. Elles empêchent les bactéries de synthétiser certaines protéines en bloquant leur métabolisme, entravent la communication des bactéries entre elles en agissant sur le biofilm bactérien et suppriment ou diminuent l’expression de certaines toxines bactériennes.

-Activité antivirale : leur action sur les virus tel l’herpès simplex type 1 et 2, le virus de la grippe, le poliovirus, le virus de la dengue type 2 ou encore l’adénovirus type 3 est empiriquement reconnue et a été scientifiquement étudié. Les huiles essentielles limitent l’activité virale pendant les 1ères phases de l’infection en inhibant l’activité virale.

-Activité antiparasitaire : les huiles essentielles interfèrent dans le métabolisme des parasites. Certaines perturbent l’activité d’enzymes liées au système nerveux des parasites.

-Elles modulent le système immunitaire, l’organisme se défend mieux contre les pathogènes.

-Elles ont un impact positif sur l’équilibre du microbiote intestinal (facilitation de la digestion, production plus importante d’acides gras volatils donc bénéfiques pour la flore du colon, diminution de substances bactériennes toxiques ou encore la stimulation de la croissance des bactéries saprophytes, les « bonnes bactéries » du microbiote intestinal).

 

  • Mes conseils

 

Je vous conseille trois huiles essentielles antibiotiques qui sont polyvalentes et puissantes :

 

-Huile essentielle d’arbre à thé

 

L’huile de thé est l’une de mes favorites pour une activité antibiotique puissante. C’est l’une des huiles essentielles qui peut être appliquée directement sur la peau. L’huile d’arbre à thé est efficace pour les infections, les éraflures, les coupures, les brûlures, et même les affections cutanées comme l’eczéma, le psoriasis, l’acné, et même les verrues.

Je l’aime particulièrement pour les infections fongiques comme la mycose des pieds et les champignons des ongles.

 

L’huile d’arbre à thé ou l’huile de malaleuca a fait l’objet de nombreuses études sur sa capacité à tuer même les super bactéries comme le MRSA (staphylococcus aureus résistant à la méticilline). L’huile d’arbre à thé est non seulement puissante contre les bactéries résistantes aux antibiotiques, mais aussi accélère considérablement le temps de guérison par rapport aux traitements conventionnels.

 

Lien pour en savoir plus sur l’huile essentielle d’arbre à thé

 

-Huile essentielle de cannelle

 

Outre son excellent arôme, l’huile de cannelle est l’une des huiles antibactériennes les plus puissantes de toutes selon certaines recherches.

 

L’huile essentielle de cannelle présente également d’autres avantages incroyables. C’est un puissant antioxydant, une aide digestive, un stabilisateur de glycémie et un amplificateur de circulation sanguine. Il peut soulager la dépression, stimuler le système immunitaire et lutter contre les maladies cardiovasculaires. Il fonctionne aussi comme antiparasitaire et anti-inflammatoire.

 

Lien pour en savoir plus sur la cannelle

 

-Huile essentielle de clous de girofle

 

L’huile de girofle a été la préférée des nouvelles mères pendant des années pour soulager les douleurs de dents des bébés. De plus, l’huile de girofle peut effectivement aider pour le mal de dents, à recalcifier les dents, ainsi qu’à prévenir les caries.

 

L’huile de girofle contient également le même ingrédient actif que l’huile de cannelle, l’eugénol. Des études ont montré que l’huile de girofle était aussi efficace que la nystatine un médicament classique, dans le traitement des infections à levures, ainsi que des parasites intestinaux. L’huile de girofle est également particulièrement efficace pour traiter l’acné, puisqu’elle peut tuer les bactéries responsables de son apparition, des verrues, de la toux, des rhumes.

 

Lien pour en savoir plus sur l’huile essentielle de clous de girofle

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les huiles essentielles et connaître la posologie et leur bon emploi, merci de me contacter via le formulaire ci-dessous :