Se réveiller sans réveil, oui c’est possible !

07 décembre 2020
separator

La proactivité est la volonté et la capacité d’agir pour changer une situation à son avantage. Certaines études ont montré que les personnes du matin seraient plus proactives que les personnes du soir. D’un point de vue scientifique, se lever tôt est lié à notre capacité à agir concrètement pour arriver à obtenir un résultat désiré.

Ne dit-on pas que « le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt » ? En plus, d’autres études montrent que ceux qui se lèvent tôt seraient plus heureux que les autres. Bref, c’est tout bénéf ! En ce qui me concerne je suis une lève-tôt ! Je suis totalement calée avec la lumière du jour et j’essaye de ne pas changer ce rythme de mon horloge interne. Je me suis rendu compte que cela me donne beaucoup d’énergie et même si j’ai parfois des journées intenses au niveau de mes activités, je reste tonique. De plus, le fait de se lever tôt permet aussi de facilement trouver le sommeil le soir, surtout quand les journées sont pleines. Les activités physiques même s’il s’agit seulement d’un étirement de 15 minutes par jour nous permettent de plus facilement trouver le sommeil et de nous réveiller en pleine forme.

 

Alors envie d’essayer et voir votre vie changer ? Je vous donne les 5 étapes pour y arriver selon le Dr Mike Dow pour Business Insider.

 

 

  • ÉTAPE 1 – PAS DE STRESS LE SOIR

 

Ça a l’air évident dit comme ça, mais c’est plus compliqué qu’il n’y paraît. Vous connaissez probablement la mélatonine, l’hormone du sommeil, elle se déclenche automatiquement quand la lumière du jour baisse. MAIS, si vous êtes devant vos écrans (portable, smartphone) dans la soirée, c’est comme si vous étiez en plein jour ! Saviez-vous que la mélatonine travaille aussi en synergie avec le cortisol, l’hormone du stress ?

Le soir, la mélatonine augmente tandis que le cortisol baisse, et vice-versa le matin. Car le cortisol n’est pas que lié au stress, c’est aussi cette hormone qui vous permet de vous réveiller le matin. Un pic de cortisol appelé CAR (Cortisol Awakening Response) apparaît 30 à 45 minutes avant que vous n’ouvriez les yeux. Il est donc important de veiller à l’harmonie de ces deux hormones.

 

De plus, regarder les infos le soir est la pire chose que vous puissiez faire ! Vous allez stresser face aux horreurs du monde et la lumière bleue de l’écran va également faire augmenter votre niveau de cortisol. Si vous voulez une bonne nuit avec la bonne dose de mélatonine, oubliez les écrans. Éteignez tous vos appareils électroniques vers 19 ou 20h (si vous voulez vous réveiller naturellement vers 5 heures du matin). Pareil pour la digestion : mangez tôt si vous voulez que votre corps se mette en mode sommeil. Une tisane, un livre et au lit !

 

  • ÉTAPE 2 – DORMEZ MOINS (TEMPORAIREMENT)

 

Pour réussir à se caler sur le « bon » rythme, il y a une super technique : la compression de sommeil. En bref, il s’agit de moins dormir temporairement afin de créer son nouveau cycle de sommeil.

 

Pendant une semaine, réveillez-vous un peu plus tôt d’une demi-heure par jour. Au 7ème jour, vous ne devriez pas dormir plus de 5 ou 6 heures par nuit et vous allez vous sentir fatigué. C’est exactement ce qu’il faut ; vous aurez maintenant envie de vous coucher plus tôt !

Et là, tadaaaa, pendant la semaine suivante et celle d’après (une habitude, ça se prend en 21 jours), ajoutez la moitié du temps nocturne que vous avez soustrait à chaque extrémité de votre nuit pour s’ajuster à l’heure de coucher et de réveil désirée. Par exemple, ajoutez 15 minutes de sommeil si vous avez soustrait 30 minutes de sommeil par nuit au cours de la première semaine. À la fin de la troisième semaine, vous devriez arriver à 8,5 heures. Vous verrez, votre nouveau cycle de sommeil sera parfait !

 

  • ÉTAPE 3 – APPRÉCIEZ LES LUMIÈRES DE L’AUBE

 

La lumière du petit matin est indispensable pour l’alignement des cycles du sommeil car elle stoppe la sécrétion naturelle de mélatonine de la glande pinéale.

Allez faire un tour ou bien buvez simplement votre café – le thé serait encore mieux (ou une infusion de gingembre/ citron/miel) – face à la fenêtre pour profiter de cette lumière bienfaitrice. Si le soleil traîne encore au lit, vous pouvez investir dans une lampe simulatrice d’aube ; ça marche vraiment !

 

  • ÉTAPE 4 – STABILISEZ VOS RÉVEILS 

 

Il est important d’être régulier.

Essayez donc de vous réveiller à la même heure chaque jour de la semaine. Si vous voyagez et changez de fuseau horaire (un jour, ça arrivera de nouveau…), mettez-vous au lit 30 minutes plus tôt, histoire de relâcher de la mélatonine et de ne pas ruiner tous vos efforts.

 

  • ÉTAPE 5 – SOYEZ PATIENT

 

Dans les semaines à venir, si vous suivez ces conseils, vous allez ouvrir les yeux juste avant que votre réveil ne se mette à sonner. Et dans quelques mois, vous n’aurez même plus besoin de réveil ! Donc soyez patient et régulier et vos efforts finiront par payer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *