Le melon, l’ami de la vésicule biliaire

22 juin 2020
separator

Très riche en eau (il en renferme près de 90 %), le melon est un fruit particulièrement rafraîchissant et désaltérant. Sa valeur énergétique moyenne est de l’ordre de 34 calories pour 100 g. C’est également un fruit particulièrement vitaminé (vitamine C, vitamine B et avec la mangue et l’abricot, le melon fait partie des fruits qui contiennent le plus de provitamine A). Notre épiderme nous remerciera ! 😉

 

  • Les atouts santé du melon

 

-Le saviez-vous ? Le melon est un ami de la vésicule biliaire : selon une étude indienne, manger régulièrement du melon permettrait de réduire de 70 % le risque de calculs biliaires et de cancer de la vésicule biliaire. Cette forme de cancer est rare mais son issue est souvent fatale.

 

-Un fluidifiant du sang : le melon contient une substance particulière capable d’empêcher les plaquettes sanguines de s’agréger entre elles et donc de former des caillots. Des chercheurs américains ont réussi à identifier la nature de cette substance : elle serait semblable à l’adénosine, un acide aminé qui joue un rôle important dans l’agrégation plaquettaire.

 

-Un allié contre la cataracte : de nombreuses maladies de l’œil peuvent être prévenues grâce à la vitamine A et aux caroténoïdes. D’après une étude italienne, manger du melon permettrait de diviser par deux le risque de souffrir plus tard d’une cataracte.

 

-Un protecteur de la peau : certaines variétés de melon possèdent des teneurs importantes de superoxyde dismutase (SOD), une enzyme aux propriétés antioxydantes fortes. Des chercheurs du CHU de Besançon (Franche-Comté) ont testé les effets d’un complément alimentaire de SOD issue de la chair du melon sur les coups de soleil. 50 volontaires ont pris ce supplément ou un placebo avant de placer leur avant-bras sous une lampe à UV. Résultat : le supplément a retardé très significativement l’apparition d’un coup de soleil. Même les peaux claires ont vu ce délai multiplié par 8 par rapport au placebo. De plus, le coup de soleil était moins important. Les compléments de SOD pourraient donc s’avérer très utiles aux personnes à la peau claire ou sensible au soleil.

 

  • Comment choisir le melon ?

 

Pas facile, le choix d’un melon ! Le melon est d’autant plus apprécié quand il est mûr à point, et que son taux de sucre est optimal (aux alentours de 12 %). La teneur en sucre dans le melon dépend de l’ensoleillement, de la maîtrise de l’irrigation et du moment de la cueillette (un melon cueilli trop tôt ne s’enrichit plus en sucre).

Dans tous les cas, un bon melon est lourd, avec une consistance encore un peu ferme (surtout jamais molle !). Il reste difficile d’établir une relation sans faille entre l’aspect extérieur du melon et sa qualité gustative. L’odeur et le poids restent pour moi des bons critères d’évaluation. J’ai pour habitude de toujours sentir le fruit, et quand il émet aucune odeur, je change… Je préfère également l’acheter d’origine biologique, je suis rarement déçue et je trouve les melons bien plus goûteux !

 

  • Comment conserver un melon ?

 

Le melon se conserve au frais sauf s’il n’est pas encore assez mûr. Laissez-le quelques jours à température ambiante, sinon en cave et cellier entre 8 et 12°C. Il peut aussi être mis dans le bac à légumes du réfrigérateur (ne pas dépasser 6 jours). Dans ce cas, emballez-le de manière hermétique afin que son parfum ne se propage pas aux autres aliments.

 

  • Comment le consommer ?

 

-En soupe glacée : soupe glacée au melon et feta

-En sorbet : à partir d’une purée et d’un sirop de sucre parfumé. C’est une manière idéale de le déguster hors saison.

-En salade de fruits : avec des bananes, des fraises, des pêches, des abricots… et des herbes fraîches, ajoutez de la menthe.

-En entrée ou en apéritif : en petites brochettes décoratives composées de tomates cerises ou avec du jambon sec. Cette alliance en fait l’une des entrées les plus appréciées en été (mais je vous conseille de consommer seulement de la charcuterie provenant des PETITS producteurs bio ou locaux, il est indispensable d’éviter de consommer les produits industriels ! Pensez aux animaux et la façon dont on les traite !).

-Dans des salades salées